Colorions nos vies
pour que la suite soit plus réjouissante

Soudain, l’injonction d’observer un confinement –mot dont la réalité était encore inconnue de beaucoup – tomba comme un couperet le mardi 17 mars 2020, entrainant chacun de nous dans une période incertaine, ignorant l’impact que cette parenthèse aurait sur notre vie. Mais, sitôt cette annonce, loin de se décourager, Mauro Ceballos a eu l’idée lumineuse de créer Confinart.

Ainsi, pour accompagner ses deux filles tout au long de cette épreuve, mais également tous les autres enfants, il s’est engagé, au travers du dessin, d’expliquer aux enfants ce qui nous arrive, ce qu’est un virus, l’importance du confinement, quels sont les gestes barrières pour s’en protéger et comment s’occuper à la maison pour que l’enfermement soit plus supportable. Ainsi est né dès les premiers jours du confinement cette initiative généreuse, désintéressée et solidaire, avec la promesse d’offrir quotidiennement aux enfants deux ou trois dessins à colorier, ludiques et instructifs, sur des thèmes liés à la situation inédite dans laquelle nous étions tous plongés. 

Par la suite, trois amis voisins Romain Le Gal La Salle, Clémentine Testud et Marotea Ah Tchoy, ont décidé de contribuer à cette initiative, formant ainsi un groupe de télétravail dont le but était d’élargir la diffusion de ces dessins en touchant un maximum d’enfants, tant en France qu’à l’étranger. Grace à vous, à vos partages et à vos réactions enthousiastes, ce projet a connu un grand succès. Aujourd’hui, vous avez été des milliers à vous rendre chaque jour sur notre page facebook Confinart pour imprimer les dessins que vos enfants colorient. C’est pour nous un immense plaisir d’avoir pu les accompagner pour meubler leurs longues heures de confinement, tout en éveillant leur créativité artistique. Quelque 140 dessins ont été créés, constituant ainsi des outils pédagogiques formidables pour alimenter la mémoire de cette période incroyable dont chacun se souviendra comme d’un élément marquant de sa vie.